Landfabrik

3 juin 2019

Bois brulé

Origine

Le Shou Sugi Ban – également appelée Yakisugi – est une technique de brûlage sur bois qui consiste à provoquer une combustion sur une des faces de la planche de bois massif afin d’augmenter sa résistance.

Cette méthode japonaise s’inscrit dans la philosophie « Wabi-Sabi » qui provient du bouddhisme et cherche à mettre en valeur les imperfections et défauts engendrés par le temps. A l’origine, le Shou Sugi Ban était utilisé afin de protéger les habitations nippones lors de tempêtes ou de pluies torrentielles. C’est seulement depuis les années 2000 que des pays comme le Canada ou les pays scandinaves remettent cette technique au goût du jour.

Applications

A Rosny sous Bois, dans l’optique d’utiliser des essences de bois locales (feuillus) qui ne sont pas naturellement durables en bardage, un atelier de brûlage a eu lieu pour se réapproprier la technique.

Chez Landfabrik, le sujet nous intéresse depuis nos débuts. Le projet Tectonique des Banches Brûlées présenté lors de la biennale de design de Chaumont sur Loire en 2005 réinterprétait les planches de bois brûlées pour en faire une chaise longue. Le musée de la Talaudière (projet suspendu pour l’instant) est prévu avec une extension en bardage de bois brûlé.

Exemple

Références

Découvrez le Shou Sugi Ban japonais
https://shousugiban.com